La calibration

par

La calibration consiste à observer le comportement de la victime afin d’y déceler les modifications externes (positions, respiration…) traduisant une réflexion interne tout au long de la communication. Il s’agit là d’un second langage » qui peut infirmer ou confirmer le langage oral (dans la majorité des cas).

La Calibration de posture (Etalonnage)

Lorsque nous portons notre attention sur la littérature courante concernant les postures des personnes, nous pouvons constater qu’une sorte de langage du corps  a été mise en œuvre et accepté par la majorité.

En PNL, le calibrage (ou calibration selon les écrits…)  va un peu plus loin que de lecture et interprétation, car nous luttons contre l’interprétation (et autres dons offerts aux voyantes).

Nous allons donc utiliser un système d’étalonnage afin de faire correspondre une modification interne avec les modifications de postures (modification externes).

En posant des questions, ou, en affirmant certaines choses, il est ainsi possible de vérifier les changements d’états de la victime et donc de calibrer sa communication non verbale.

La calibration souffle, ton et vitesse d’élocution

Je parlerai peut être plus tard d’hypnose par les mots, mais nous en sommes à PNL. La première chose à faire est d’aligner sa respiration avec celle de son interlocuteur, afin d’avoir un synchronisme à ce niveau-là. Si parfois celui-ci se met à souffler ou autre tic, tenter de le reproduire sans tomber dans l’imitation.

Observer les accélérations de respiration et les envolées de tonalité dans la voix. Ecoutez ces variation et rapprocher vous ainsi des expressions de votre interlocuteurs. Quand vous aborderez un nouveau sujet, prenez soin d’utiliser la tonalité correspondante.

Le ton de la voix peut traduire le niveau de sensibilité correspondant au sujet abordé dans la conversation.

Par exemple, sur une personne récemment « calibrée », le ton grave, respiration lente, et phrasé lent présentait une croyance de mon interlocuteur, une chose en laquelle il a confiance et ui est un pilier pour lui. Mais cela peut être différent pour tout un chacun. Il est donc nécessaire, lors de la phase de création du rapport, d’effectuer cet

 

 

1/5 (1)

Merci de noter cet article :

Informaticien de profession, il est spécialisé en modélisation des processus. En découvrant la PNL, Eponyme s'est naturellement tourné vers la modélisation des processus cognitifs et le pouvoir des mots sur ceux-ci.